Articles les plus consultés

vendredi 16 mai 2014


Les ressources de la bibliothèque numérique de www.sos-confiance.com



 


  
@ propos du besoin de considération.
Le manque de considération est à l'origine de certaines dépressions. 
Il peut donner des marques traumatiques importantes en favorisant l'isolement.
Dans la culture française, il est très présent, car il n'est pas forcément acquis de valoriser l'autre ou d'être accepté et toléré, lorsque l'on met en place de projets qui sortent de l'ordinaire.
C'est la raison pour laquelle, la bibliothèque numérique consacre beaucoup de thèmes d'apaisement dans le sens du recentrage et de la prise de recul par rapport au Soi ou à l'égo.

@ Les ressources des lettres-conseil de la relaxologue :
Il est important d'apprendre à remettre en cause le besoin de considération et à développer une autonomie personnelle : affective, morale et intellectuelle.

Réagir après s'être senti agressé-e.

Donner de sens à sa vie.
Développer le goût de la simplicité.

Mots-clé : s'apprécier pour ce que l'on est. Estime de soi.


@ Formation : des modules de formation sont conçus pour étudier l'activité professionnelle dans un mini laboratoire d'exploration et d'innovation.

Mots-clé:motivation au travail. Stimuler une équipe. Favoriser le dialogue.

Manager autrement.
Prendre en compte la considération au travail.


 @ Venez rejoindre l'écoute psychologique et le conseil via Skype :
Mots-clé : reprendre confiance dans la relation. Mieux se connaître.
Le Soi et l'Autre. 

Comprendre la richesse des relations.
Découvrir sa personnalité. 


MAI ---- Le Soi  et  l'Autre. 
Le besoin de considération et ses pièges.


Il prend naissance à l’adolescence. Il assimile toutes les étapes de la construction de l'identité. Il est une porte ouverte vers la vie de l'Adulte responsable et acteur de sa vie.


S'il n'est pas "assimilé", il se prolonge dans notre vie adulte responsable avec quelques difficultés par rapport à la réalité de la vie.

1- Besoin impérieux de se sentir à la hauteur, refus des situations d’échecs.
2-  Rébellion vis à vis de l’autorité. Aime diriger sans demander.

3 -Sensible à la flatterie : déstabilisé si pas de reconnaissance (dépendance relationnelle).
4 -Emotion dominante : la colère. Comportement intellectuel : manque d’objectivité.
5- N’assume pas les conséquences des transgressions.


Les caractéristiques comportementales du besoin de considération, lorsqu'il devient un réel moteur constructif pour la personnalité sont :

1- Capacité à réfléchir avant de décider et à assumer ses erreurs.  
2- Vivre avec modestie en étant à sa place, sans se mettre en avant ou avoir besoin de prouver que.Vie efficace, sans faire de bruit ou déstabiliser l’autre pour avancer.
3- Permet de développer une relation d’autonomie affective et mature. Suppression de la susceptibilité. 
4- Capable d’être en colère aux moments opportuns et à rester serein, calme et en observateur dans les conflits. 
5- Se sentir responsable et serein dans ce qui est entrepris.


La vie professionnelle est un lieu où la manque de considération 
va être criant et poser problème. Il est à l'origine de beaucoup de problèmes psychosociaux.
Voir les formations professionnelles associées au management.

Une panne de confiance et de considération ? Affirmez- vous avec douceur et  redonnez un sens à votre vie.
 





Les moments de perte de confiance et de considération de soi ne devraient être que des passages de doute permettant de fortifier votre esprit. 
Une aide à l'action et à la réalisation.
1)Affirmez intérieurement plusieurs fois et à des moments différents de votre journée. “Je suis capable d'avoir une gestion de ma vie efficace : je sais me détacher de ce qui me touche, m'affecte. C'est possible : il suffit de le décider "
2) Afin de  retrouver votre autonomie émotionnelle, imaginez votre vie comme une route paisible sur laquelle vous cheminez en réduisant par moments votre vitesse. Des espaces de pauses sont prévus pour habiter ensuite plus pleinement votre chemin.
3) Arrêtez de vous considérer comme une victime. La vie cabosse, lorsque il y a un vide intérieur. En donnant du sens à ce que vous entreprenez, vous comblerez ce vide.

Réagir dans la gestion professionnelle.

Limiter une blessure émotionnelle liée à un manque de considération.

”Le Soi et l'Autre, c'est 50/50”.


Les tensions relationnelles,  qui ont généralement comme issue le  conflit, proviennent majoritairement d’une confusion importante entre le Soi et l’Environnement. Autrement dit : le Je et le Nous. Nous sommes  des êtres sociaux et donc régulièrement adaptés à des règles de vie commune.Quelques clés pour limiter et réduire la durée d'une blessure émotionnelle.

- Réduire son seuil de susceptibilité : tout n'est pas forcément si grave !
- En cas d'agression verbale, ne pas tout prendre au pied de la lettre ! 
- Réagir sainement et le plus régulièrement possible en cultivant une bonne image de soi !
- Au travail, si vous en faites TROP et qu'on ne vous le demande pas, vous serez forcément affecté-e ( parfois déprimé-e) par le manque de considération de autres. L'unique responsable : votre aveuglement ! Et oui !
- Restez modeste et cultivez toute votre vie l'humilité et la bienveillance, cela fait grandir l'ego dans une voie fortifiante !

Je reste simple et je donne du sens à ce que je vis.

Vous vous sentez agressé-e par le manque de considération des autres ?


Réagissez en décidant de ne plus être confus-e  dans relation qui vous préoccupe. 

Comment ? En évaluant la gravité de votre blessure !

1) Vous le savez : les personnes conflictuelles ou agressives sont parfois complexes.
Votre antidote :  restez simple et évitez de partir dans l'absence de simplicité qu'elles vous proposent. Elles n’auront plus d"emprise morale sur vous.  Ce sont deux systèmes comportementaux parallèles : il vous appartient de décider de ne pas "croiser" la route de l'autre ou de rentrer dans son système.
Dans le prolongement de ce constat, si vous allez mieux, bravo vous avez une bonne constitution, vous aviez simplement besoin de vous positionner vis à vis de cette relation ou de cet épisode!

2) Les symptômes inconfortables continuent : cela peut indiquer que vous avez d'autres blessures antérieures qui sont réactivées.  Il est sans doute temps de tourner une page et de profiter de votre déséquilibre ponctuel pour approfondir et comprendre.

Ce que nous pouvons retenir sur le manque de considération:
- L'Autre  est toujours évalué comme l'acteur ou le déclencheur d'un déséquilibre. C'est faux ! Responsabilité "50/50".
- Apprendre à avoir une considération de soi en toutes circonstances est une recherche louable pour acquérir une autonomie personnelle (intellectuelle ou affective).
- Le réseau d'amis est important pour avoir un retour satisfaisant et un encouragement en temps et en heure (éviter l'isolement).
- La considération de soi n'est pas de l'orgueil ou de la vanité : elle est inductrice de l'estime de soi.


Rejoindre cette recherche.