Articles les plus consultés

dimanche 2 février 2014

Avance à ton rythme, mais avance !!!




 Quelles origines au sentiment  d'isolement social ?






Constat :
Êtes-vous complexé ou dépendant du regard des autres ? Si c'est le cas prenez un temps de lecture et d'introspection.
Encouragements :  
Il est possible que la pression que vous mettez pour “faire semblant”, “rester fort-e ou à la hauteur”, soit EN TROP et à l'origine de vos blocages, fatigues et moments de découragement. Il est clair que cette pression morale peut devenir pour vous-même un véritable poison.
Alors ?
S'il est vrai que l'espace social contribue à nous glisser tous dans un moule ( et d'un certain pont de vue, c'est salutaire !) rien ne vous oblige à adopter un comportement de conformité permanent !
L'espace social est fait de jeux et d'enjeux : prenez acte et progressez sur votre affirmation en jouant aussi . En tout cas, inutile de responsabiliser les autres de vos propres inconforts. Vous lutteriez contre des moulins à vent !


Il est possible et utile de...



 Développer votre  affirmation en disant tout simplement  : 
"J’existe aussi PAR moi-même " et non POUR moi-même.

Vous avez le devoir ou la possibilité (selon votre convenance) d’exister autrement que par le regard des autres, surtout si vous subissez beaucoup de pression. Commencez à élaborer une image de votre responsabilité sociale objective saine. Nous avons tous un rôle à jouer : sortir du moule et s'affranchir des regards posés sur soi peut aussi s'apparenter à un rôle habité volontairement. Le pire, c'est de subir ! Cette attitude est un très bon vaccin, qui permet de se sentir moins vulnérable et d'attraper la grippe de la sinistrose. Hep ! N’essayez pas, faites-le réellement !


©pascale morand

Aucun commentaire: