Articles les plus consultés

samedi 4 janvier 2014




Faire germer l’idée !

Le partage d’idées, la stimulation de prises de conscience font partie
intégrante de la dynamique de  progression personnelle.




Ne pas confondre la pensée "affirmative" et la pensée positive. Ou, pourquoi la méthode Coué a t-elle des limites ? Ce que nous apprend la pratique du yoga, de la méditation ou du za-zen. 

Les mots pour parler de votre corps et de vos comportements sont très importants. La force de vos pensées et de vos paroles, lorsque vous êtes négatifs avec votre situation de vie, est considérable. Pour mettre une limite à ce système, la pratique de la pensée positive du type méthode Coué ne fonctionne pas à 100 %. Exemple de pratique : j’ai du courage, j’ai confiance : je dois y arriver, je vais guérir.
Pourquoi la pensée positive ne suffit-elle pas à la mise en place du changement ?
Elle est actionnée par un seul hémisphère cérébral (celui qui donne des ordres “il faut
avoir du ...”). Enfin, la pensée positive n’agit pas sur un cerveau qui a déjà dépassé un certain seuil de stress. Vous l’avez constaté, en suggérant des conseils à une personne malade, “ Va voir un médecin”, souvent la personne reste passive, car le stress est un inhibiteur de l’autonomie et de la volonté.

Personnellement, je préfère la remplacer dans mon travail, par une pensée que je qualifie d’affirmative. Celle-ci va stimuler le cerveau total ce qui met en lien la décision et l’action (j’ai envie d’être...). Exemple de pratique : je sais que je suis courageux, j’ai envie de développer tout mon courage pour aller à ....
je prends le temps de me mettre en contact avec la sensation de confiance, j’ai déjà eu des sensations de confiance, je chemine à chaque instant vers ma guérison....
 Aller plus loin encore.


 En savoir plus dans cette rubrique .
 Pour accéder directement à tous les billets de cette rubrique en défilement, veuillez cliquer sur le libellé "Faire germer l'idée",  tout en bas de ce billet, en dessous des images réseaux sociaux. Merci.

Aucun commentaire: