Articles les plus consultés

jeudi 9 janvier 2014


Le Soi  et  l'Autre.

Quel est l'impact de la dynamique des groupes sur la décision et l'affirmation  personnelle ?



 


Ce mois-ci : 
Comment progresser dans les groupes avec la conscience de soi et des autres. Une clé pour l'adaptabilité et la réduction des susceptibilités ?

Psycho individuelle et psycho de groupe : rien à voir !  La vie en société peut être un enfer ou un paradis ! Ce qui est vrai pour la psychologie du fonctionnement individuel, ne l'est plus dès qu'un enjeu s'organise autour d'un groupe composé pour cette occasion.

En guise de préléminaire à cette réflexion, citons quelques repères, qui par leurs éclairages, démystifieront quelques croyances.

1/ Plus un groupe est grand, plus ses quotiens émotionnels et intellectuels baissent.
2/ Un groupe est sujet à des réactions extrêmes : au sein d'une dynamique de groupe vous pourrez avoir des comportements contraire à vos propres valeurs. 3/ Un groupe a besoin de se fédérer autour d'un leader. La personnalité de son responsable donnera son empreinte à tous : confort, facilité de communication ou relations "terrorisantes".
4/ Dans un groupe, si vous vous sentez rejeté par votre différence, c'est "normal". Le groupe n'aime pas les personnes qui sont différentes ( c'est l'origine de toutes les formes de racismes ou de rejet de la différence). Nous sommes donc des des "racistes" qui s'ignorent.

>>> En savoir plus  et mettre en travail votre affirmation personnelle !

>>> Formation préparant à la gestion des groupes.

Chers Lecteurs, la recherche continue le mois prochain sur le thème de la relation ! Des ouvertures nouvelles guideront notre réflexion commune !

Ce programme de recherche est accessible toute l'année et à distance via skype.
Envie d'aller plus loin et en savoir plus ! C'est possible ! A bientôt !

 Vous pouvez rejoindre la recherche annuelle via skype.





©pascale morand
       Développer mon autonomie.



Quelques questions en guise d'invitations à la méditation sur la dynamique de l'autonomie personnelle ou intérieure : 

"L'autonomie est-elle aussi nourricière lorsque l'on me l'impose ?
Ne doit-elle pas être, par essence,  le résultat de ma délibération intérieure ? 

Autonomie = Une liberté, celle de mieux se connaître, d'être à l'écoute de sa vie et de son sens profond ? Est-on réellement autonome, en gérant sa vie uniquement sur un mode instinctif  ? Qu'en pensez-vous ?

Suggestion pour ne pas avoir de confusion sur :
L'autonomie est le fruit d'une assimilation personnelle de sa propre vie. 
Elle ne peut être amalgamée à l'égocentrisme. Une personne égocentrique est dépendante, et oui ! Pourquoi ? Parce qu'elle dépend en permanence  du regard des autres et de l'effet qu'il développe sur son environnement. Paradoxal non ?

Mais encore et surtout :
Il n'y a pas d'autonomie affective réelle, sans apprentissage au détachement par rapport à des évènements douloureux du passé et les personnes qui y sont associées.
Etre autonome, c'est sortir de la victimisation et remettre à chacun les responsabilités de ses propres actes. Cette voie est très importante dans le cheminement thérapeutique. Se sentir libre et responsable de sa vie.




©p.morand

Les ressources de la bibliothèque numérique de www.sos-confiance.com



 


  
@ propos de la recherche d'autonomie affective et de l'affirmation personnelle : 
Pourquoi faut-il toujours associer l'affirmation personnelle à une confiance permanente et à une productivité comportementale ?
En apprenant à se relaxer ou, si vous préférez à vider votre esprit, il est beaucoup plus aisé de naviguer vers soi-même et le principe du détachement. L'affirmation personnelle, bien loin de la stratégie du champ de bataille, est alors vécue comme un état "ressenti" et non "intellectuel". 
Lors de toute forme de recherche dans l' autonomie, patience et humilité sont les deux rails qui guident votre locomotive intérieure. Le doute fait aussi partie intégrante de la progression personnelle : celui qui ne doute pas est "dangereux" pour lui-même. 
Telle est, en tout cas la réflexion apportée dans les ressources des fichiers suivants.


@ Les ressources des lettres-conseil de la relaxologue :
 Solitude et isolement psychologique ne sont pas la même chose. Pour sortir de cette confusion et réduire l'anxiété, vous pouvez suivre le chemin proposé dans les lettres suivantes.

Tirer parti de l'isolement psychologique.

J'arrête de cogiter. 

Mots-clé : arrêter le "petit vélo", ne plus être anxieux, arrêter de s'isoler.



@ Formation : des modules de formation sont conçus pour étudier l'activité professionnelle dans un mini laboratoire d'exploration et d'innovation.
Mots-clé:créativité au travail. Changer les règles au travail.

Organiser son travail et son temps autrement.
Concevoir un projet professionnel en réduisant les dispersions.


 @ Venez rejoindre l'écoute psychologique et le conseils via skype :
Mots-clé : reprendre confiance dans la relation. Mieux se connaître.
Le Soi et l'Autre. 

Comprendre la richesse des relations.
Découvrir sa personnalité. 


© pascale morand
Méditation et psychologie

Les ressources de la bibliothèque numérique de www.sos-confiance.com



 


  
@ propos de la recherche d'autonomie affective et de l'affirmation personnelle : 
Pourquoi faut-il toujours associer l'affirmation personnelle à une confiance permanente et à une productivité comportementale ?
En apprenant à se relaxer ou, si vous préférez à vider votre esprit, il est beaucoup plus aisé de naviguer vers soi-même et le principe du détachement. L'affirmation personnelle, bien loin de la stratégie du champ de bataille, est alors vécue comme un état "ressenti" et non "intellectuel". 
Lors de toute forme de recherche dans l' autonomie, patience et humilité sont les deux rails qui guident votre locomotive intérieure. Le doute fait aussi partie intégrante de la progression personnelle : celui qui ne doute pas est "dangereux" pour lui-même. 
Telle est, en tout cas la réflexion apportée dans les ressources des fichiers suivants.


@ Les ressources des lettres-conseil de la relaxologue :
 Solitude et isolement psychologique ne sont pas la même chose. Pour sortir de cette confusion et réduire l'anxiété, vous pouvez suivre le chemin proposé dans les lettres suivantes.

Tirer parti de l'isolement psychologique.

J'arrête de cogiter. 

Mots-clé : arrêter le "petit vélo", ne plus être anxieux, arrêter de s'isoler.



@ Formation : des modules de formation sont conçus pour étudier l'activité professionnelle dans un mini laboratoire d'exploration et d'innovation.
Mots-clé:créativité au travail. Changer les règles au travail.

Organiser son travail et son temps autrement.
Concevoir un projet professionnel en réduisant les dispersions.


 @ Venez rejoindre l'écoute psychologique et le conseils via skype :
Mots-clé : reprendre confiance dans la relation. Mieux se connaître.
Le Soi et l'Autre. 

Comprendre la richesse des relations.
Découvrir sa personnalité. 

 La philosophie du chat.     







"Le détachement, n'est pas une faiblesse, mais une force qui modifie totalement le regard porté sur les autres et sa vie en général".
   


 Extrait de Siddartha : Hermann Hesse

..." Les hommes ! Il les considérait maintenant tout autrement qu'autrefois : il les jugeait avec moins de présomption, moins de fierté ; mais en revanche, il se sentait plus près d'eux, plus curieux de leurs faits et gestes, plus intéressé à eux.


Quand il lui arrivait de voir passer des voyageurs de condition inférieure, des marchands, des soldats, des femmes de toutes catégories, ces gens-là ne lui semblaient plus aussi étrangers qu'autrefois.
Il les comprenait, il comprenait leur existence que ne réglaient ni idées, ni opinions, mais uniquement des besoins et des désirs ; il s'y intéressaient se sentait lui-même comme eux.Les hommes ! Il les considérait maintenant tout autrement qu'autrefois : il les jugeait avec moins de présomption, moins de fierté ; mais en revanche, il se sentait plus près d'eux, plus curieux de leurs faits et gestes, plus intéressé à eux."...

Disponible en livre de poche. Se lit comme un conte initiatique. Nul doute que les péripéties  du héros de ce livre vous guideront, par identification, vers une meilleure connaissance de votre  travail spirituel. 


samedi 4 janvier 2014




Faire germer l’idée !

Le partage d’idées, la stimulation de prises de conscience font partie
intégrante de la dynamique de  progression personnelle.




Ne pas confondre la pensée "affirmative" et la pensée positive. Ou, pourquoi la méthode Coué a t-elle des limites ? Ce que nous apprend la pratique du yoga, de la méditation ou du za-zen. 

Les mots pour parler de votre corps et de vos comportements sont très importants. La force de vos pensées et de vos paroles, lorsque vous êtes négatifs avec votre situation de vie, est considérable. Pour mettre une limite à ce système, la pratique de la pensée positive du type méthode Coué ne fonctionne pas à 100 %. Exemple de pratique : j’ai du courage, j’ai confiance : je dois y arriver, je vais guérir.
Pourquoi la pensée positive ne suffit-elle pas à la mise en place du changement ?
Elle est actionnée par un seul hémisphère cérébral (celui qui donne des ordres “il faut
avoir du ...”). Enfin, la pensée positive n’agit pas sur un cerveau qui a déjà dépassé un certain seuil de stress. Vous l’avez constaté, en suggérant des conseils à une personne malade, “ Va voir un médecin”, souvent la personne reste passive, car le stress est un inhibiteur de l’autonomie et de la volonté.

Personnellement, je préfère la remplacer dans mon travail, par une pensée que je qualifie d’affirmative. Celle-ci va stimuler le cerveau total ce qui met en lien la décision et l’action (j’ai envie d’être...). Exemple de pratique : je sais que je suis courageux, j’ai envie de développer tout mon courage pour aller à ....
je prends le temps de me mettre en contact avec la sensation de confiance, j’ai déjà eu des sensations de confiance, je chemine à chaque instant vers ma guérison....
 Aller plus loin encore.


 En savoir plus dans cette rubrique .
 Pour accéder directement à tous les billets de cette rubrique en défilement, veuillez cliquer sur le libellé "Faire germer l'idée",  tout en bas de ce billet, en dessous des images réseaux sociaux. Merci.



Vous connaissiez l'année... 
du dragon, du buffle, du serpent...
et bien l'année 2014 sera 
 placée sous le signe du

 "POISSON ROUGE" !!! Si si !

Grâce à lui, en  2014 tout est possible !





Sortir du moule pour 
vous sentir plus libre ! Pliff !

ET - OU


Profiter des délices de
la convivialité ! Plouff !

A vous de composer !
La réponse est en vous ! 

Meilleurs vœux à tous !
P@scale Morand.