Articles les plus consultés

vendredi 3 octobre 2014

Trucs et astuces de la relaxo.




Une proposition de respiration bien venue à l'automne !



Vous êtes fatigué-e depuis quelques semaines ? Le moral est en berne ? 
Pensez à positionner votre mental, l'acteur fondamental de notre volonté 
et revenez à votre respiration, source de vitalité !

Je vous invite à pratiquer cette respiration ( il est possible de la compléter
par un petit lavage de nez ou mouchage, car elle va purifier vos sinus).
Elle va solliciter votre concentration et vous découvrirez une partie 
méconnue de votre corps : le volume de vos sinus.

Votre guide de pratique :

"Avec l'index droit, je bouche la narine droite et je reste dans cette respiration
consciente et de plus en plus profonde pendant 5 mn ".

 - Il est important ici, de découvrir le volume de la cavité de vos sinus. 
Laisser l'ai y chanter, vibrer comme dans un instrument de musique.

 "Avec l'index gauche, je bouche la narine gauche et je reste dans cette respiration consciente et de plus en plus profonde pendant 5 mn "

 -Après ces deux temps de respiration, vous aurez une sensation de bien-être
garantie, la tête va tourner un petit peu.. revenez avec tendresse de cette instant...


*** Pratiquer le yoga.


mercredi 1 octobre 2014

" Avoir du recul, c'est bien. Prendre de la hauteur, c'est mieux !"


Le développement personnel est une alternative entre la thérapie et la recherche spirituelle.
Il est de plus en plus apprécié car il répond à des besoins de compréhension de l'instant présent et à une nécessité de développer un savoir-être. 

Prendre de la hauteur !

Facile à dire ! Il y a un début à tout !

Les clés apportées par une meilleure anticipation de ce que nous entreprenons sont garantes de cette possibilité d'élever notre esprit et de "sortir la tête du guidon".  

Le manque d'anticipation est souvent présent, car amalgamé à d'autres critères. 

La démarche d'anticipation n'est pas :
- une quête anxieuse de l'avenir,
- une peur exagérée de l'inconnu,
- un manque de confiance dans l'organisation et le déroulement des évènements. 

Quelques raisons qui ont pu conduire à un défaut d'anticipation  :
- votre mode de vie ne vous a pas contraint à développer des projets autonomes, vous êtes "suiveur",
- vous avez pris l'habitude de gérer la vie "au bout le bout", 
- vous avez connu des échecs malgré une anticipation : "on ne m'y reprendra plus !"
- vous êtes passifs devant les évènements....peut-être un peu déprimé ?


Ces petites décisions peuvent remettre un fond à ce "panier percé" : 
- se sentir responsable dans sa vie, même des petites tâches quotidiennes.
- les échecs sont là pour nous permettre de prolonger nos désirs : quand c’est important, ça bloque forcément.
- anticiper c'est être joueur et surfer sur les vagues au lieu de se laisser engloutir,
- dans la vie, il est impossible de rester passif et de ne pas rendre des comptes et respecter quelques contrats. 
- L'anticipation est une clé d'autonomie et de liberté personnelle.

*** J'aime ce type de recherche.
*** Développer son organisation.


L'Ecole Buissonnière.

Enseigner, éduquer, transmettre pour le meilleur... 
et non pour le pire !




Porter un autre regard sur l'enfant, c'est donner une respiration à l'ensemble de sa personnalité. Le regard que vous portez sur l'enfant est aussi important que ce que vous lui transmettez de manière formelle tous les jours !
C'est la clé de voûte de l'empathie !
Prenons un exemple à propos de l'évaluation scolaire : en tant que parents ou enseignants, nous avons pris l'habitude de focaliser notre regard uniquement sur l'évaluation suggérée par le système. Dans une situation de difficulté scolaire, il est parfois nécessaire et urgent d'ajuster son regard et de prendre en compte d'autres paramètres de la personnalité de l'enfant, car ils sont souvent indicateurs de compétences transversales non évaluées (souvent faute de temps) et cependant en train de mûrir et de grandir. Lorsque l'enfant mûrit, cela prend énormément d'énergie et la concentration se fixe mal. C'est normal !

Une solution pour libérer un autre regard : "L'arbre de vie de l'élève", outil d'évaluation de la progression de la personnalité de l'enfant.

Après avoir dessiné un arbre, image représentant une dynamique vivante et croissante, il suffit d'écrire le long des branches toutes les compétences actives chez l'enfant choisi (et qui ne sont pas utilisées par le mode de vie de l'école) : celles qui sont inhérentes à son caractère et celles qui sont ressenties dans la vie la classe, le plus souvent, dès que la porte de la classe est ouverte. 


Cette observation va solliciter aussi une part d'intuition. Pas très objectif tout cela ? Pas du tout, l'intuition est un guide précieux qui permet de voir "venir" les difficultés et de réagir en amont. Prévenir plutôt que guérir ! 
L'intuition n'est pas du tout valorisée dans la pratique professionnelle et dans notre société, cependant ce sont de grands intuitifs qui ont apporté à notre civilisation des tournants technologiques ou idéologiques majeurs !

*** Mieux se connaître. 





jeudi 25 septembre 2014

Trucs et astuces de la relaxologue





La prise de conscience des axes dans le corps.
Cette pratique propre à la danse, aux arts martiaux et au yoga (entre autres) fait partie des éducatifs de base pour mettre en travail son corps, que ce soit dans des mouvements ou dans des postures statiques.

Il s'agit ici de développer un affinement de la conscience corporelle.
Cette expérience éveille la concentration corporelle et apporte un sentiment d'affirmation. Elle  met en mouvement la circulation de l'énergie dans les articulations.

Une expérience en position debout les yeux fermés :
après avoir ressenti les appuis des pieds et rendu les jambes souples et disponibles au niveau des genoux, vous êtes à la recherche d'une sensation de répartition du poids du corps sous vos pieds. Un point d'équilibre va être trouvé. Stop, vous observez en étirant votre nuque (une ficelle au somment de la tête vous étire vers le haut). Vous pouvez prendre conscience d'un axe "terre-ciel" en reliant cet axe (qui traverse la tête et se prolonge à l'infini) au centre de la terre ! Laissez cette image sensitive vous parler ! Prenez votre temps et sortez en douceur de cette sensation. 


*** Pratiquer le yoga 


*** Prendre soin de son corps autrement.
" Avoir du recul, c'est bien. Prendre de la hauteur, c'est mieux !"


Le développement personnel est une alternative entre la thérapie et la recherche spirituelle.
Il est de plus en plus apprécié, car il répond à des besoin de compréhension de l'instant présent et à une nécessité de développer un savoir-être. 

La difficulté à prendre du recul peut avoir différentes origines et des solutions tout aussi variées. Ce mois-ci, une proposition liée à la civilisation et au mode de vie de la majorité d'entre nous.

Prendre du recul par rapport aux écrans, ça vous parle ? Positionner à sa juste valeur la place des multiples discussions tactiles, ça vous interpelle ? 

Notre mode de vie doit pouvoir nous guider vers une nécessité à apprendre à se recentrer sur soi. Vous savez prendre rendez-vous chez le coiffeur, chez l'esthéticienne ?  Alors qu'est-ce qui vous empêcherait de prendre du temps pour concocter des rendez-vous "avec vous-même" ? Aïe ! Qu'est-ce que c'est que cette décision ?

Une solution issue du bon sens et qui peut vous permettre de ne pas vous perdre en retrouvant une forme d'introspection. Vous pouvez animer vos            "rendez-vous avec vous-même" par des temps d'écriture sur un papier (et non par écran). Écrire avec un crayon c'est se remettre en contact avec son corps. Le contenu de votre écrit, lui, vous propose de vous libérer, de clarifier ce qui encombre l'esprit. L'écrit se relit, il établit un lien entre le passé et le présent et valide votre progression personnelle, parfois, déjà dès le lendemain matin !

En fait prendre du recul, c'est très simple et accessible ! Il suffisait d'y penser !


*** J'aime ce type de recherche.

L'Ecole Buissonnière.

Enseigner, éduquer et  transmettre à l'Autre 
pour le meilleur... et non pour le pire !




Comment devenir un bon émetteur ? Cinq clés pour améliorer la transmission de vos messages et balayer quelques illusions sur la "rentabilité" et l'efficacité en termes de communication. 
Retour au B.A.BA de la communication.

1) Ce que je dis, n'est pas forcément ce que je voulais dire (1ère déformation).
Ce que l'autre entend n'est pas forcément ce que j'ai dit (2ème désinformation).

2) Je pense à exprimer ce que je dis en utilisant des illustrations, des images marquantes.

3) Il est neurologiquement normal de ne pas tout comprendre du premier coup : d'où l'opportunité de répéter les messages importants 3 fois et, si possible, sous un angle différent à chaque fois.

4) Utiliser des supports visuels très concis, car, avec internet, nous sommes tous saturés d'informations.

5) Donner régulièrement la possibilité à votre public de poser des questions : inter-agir, c'est laisser s'exprimer la part émotionnelle de votre public. Dans le cas contraire, elle fait obstacle à la bonne compréhension.

*** Formations. 





vendredi 16 mai 2014


Les ressources de la bibliothèque numérique de www.sos-confiance.com



 


  
@ propos du besoin de considération.
Le manque de considération est à l'origine de certaines dépressions. 
Il peut donner des marques traumatiques importantes en favorisant l'isolement.
Dans la culture française, il est très présent, car il n'est pas forcément acquis de valoriser l'autre ou d'être accepté et toléré, lorsque l'on met en place de projets qui sortent de l'ordinaire.
C'est la raison pour laquelle, la bibliothèque numérique consacre beaucoup de thèmes d'apaisement dans le sens du recentrage et de la prise de recul par rapport au Soi ou à l'égo.

@ Les ressources des lettres-conseil de la relaxologue :
Il est important d'apprendre à remettre en cause le besoin de considération et à développer une autonomie personnelle : affective, morale et intellectuelle.

Réagir après s'être senti agressé-e.

Donner de sens à sa vie.
Développer le goût de la simplicité.

Mots-clé : s'apprécier pour ce que l'on est. Estime de soi.


@ Formation : des modules de formation sont conçus pour étudier l'activité professionnelle dans un mini laboratoire d'exploration et d'innovation.

Mots-clé:motivation au travail. Stimuler une équipe. Favoriser le dialogue.

Manager autrement.
Prendre en compte la considération au travail.


 @ Venez rejoindre l'écoute psychologique et le conseil via Skype :
Mots-clé : reprendre confiance dans la relation. Mieux se connaître.
Le Soi et l'Autre. 

Comprendre la richesse des relations.
Découvrir sa personnalité. 


MAI ---- Le Soi  et  l'Autre. 
Le besoin de considération et ses pièges.


Il prend naissance à l’adolescence. Il assimile toutes les étapes de la construction de l'identité. Il est une porte ouverte vers la vie de l'Adulte responsable et acteur de sa vie.


S'il n'est pas "assimilé", il se prolonge dans notre vie adulte responsable avec quelques difficultés par rapport à la réalité de la vie.

1- Besoin impérieux de se sentir à la hauteur, refus des situations d’échecs.
2-  Rébellion vis à vis de l’autorité. Aime diriger sans demander.

3 -Sensible à la flatterie : déstabilisé si pas de reconnaissance (dépendance relationnelle).
4 -Emotion dominante : la colère. Comportement intellectuel : manque d’objectivité.
5- N’assume pas les conséquences des transgressions.


Les caractéristiques comportementales du besoin de considération, lorsqu'il devient un réel moteur constructif pour la personnalité sont :

1- Capacité à réfléchir avant de décider et à assumer ses erreurs.  
2- Vivre avec modestie en étant à sa place, sans se mettre en avant ou avoir besoin de prouver que.Vie efficace, sans faire de bruit ou déstabiliser l’autre pour avancer.
3- Permet de développer une relation d’autonomie affective et mature. Suppression de la susceptibilité. 
4- Capable d’être en colère aux moments opportuns et à rester serein, calme et en observateur dans les conflits. 
5- Se sentir responsable et serein dans ce qui est entrepris.


La vie professionnelle est un lieu où la manque de considération 
va être criant et poser problème. Il est à l'origine de beaucoup de problèmes psychosociaux.
Voir les formations professionnelles associées au management.

Une panne de confiance et de considération ? Affirmez- vous avec douceur et  redonnez un sens à votre vie.
 





Les moments de perte de confiance et de considération de soi ne devraient être que des passages de doute permettant de fortifier votre esprit. 
Une aide à l'action et à la réalisation.
1)Affirmez intérieurement plusieurs fois et à des moments différents de votre journée. “Je suis capable d'avoir une gestion de ma vie efficace : je sais me détacher de ce qui me touche, m'affecte. C'est possible : il suffit de le décider "
2) Afin de  retrouver votre autonomie émotionnelle, imaginez votre vie comme une route paisible sur laquelle vous cheminez en réduisant par moments votre vitesse. Des espaces de pauses sont prévus pour habiter ensuite plus pleinement votre chemin.
3) Arrêtez de vous considérer comme une victime. La vie cabosse, lorsque il y a un vide intérieur. En donnant du sens à ce que vous entreprenez, vous comblerez ce vide.

Réagir dans la gestion professionnelle.

Limiter une blessure émotionnelle liée à un manque de considération.

”Le Soi et l'Autre, c'est 50/50”.


Les tensions relationnelles,  qui ont généralement comme issue le  conflit, proviennent majoritairement d’une confusion importante entre le Soi et l’Environnement. Autrement dit : le Je et le Nous. Nous sommes  des êtres sociaux et donc régulièrement adaptés à des règles de vie commune.Quelques clés pour limiter et réduire la durée d'une blessure émotionnelle.

- Réduire son seuil de susceptibilité : tout n'est pas forcément si grave !
- En cas d'agression verbale, ne pas tout prendre au pied de la lettre ! 
- Réagir sainement et le plus régulièrement possible en cultivant une bonne image de soi !
- Au travail, si vous en faites TROP et qu'on ne vous le demande pas, vous serez forcément affecté-e ( parfois déprimé-e) par le manque de considération de autres. L'unique responsable : votre aveuglement ! Et oui !
- Restez modeste et cultivez toute votre vie l'humilité et la bienveillance, cela fait grandir l'ego dans une voie fortifiante !

Je reste simple et je donne du sens à ce que je vis.

Vous vous sentez agressé-e par le manque de considération des autres ?


Réagissez en décidant de ne plus être confus-e  dans relation qui vous préoccupe. 

Comment ? En évaluant la gravité de votre blessure !

1) Vous le savez : les personnes conflictuelles ou agressives sont parfois complexes.
Votre antidote :  restez simple et évitez de partir dans l'absence de simplicité qu'elles vous proposent. Elles n’auront plus d"emprise morale sur vous.  Ce sont deux systèmes comportementaux parallèles : il vous appartient de décider de ne pas "croiser" la route de l'autre ou de rentrer dans son système.
Dans le prolongement de ce constat, si vous allez mieux, bravo vous avez une bonne constitution, vous aviez simplement besoin de vous positionner vis à vis de cette relation ou de cet épisode!

2) Les symptômes inconfortables continuent : cela peut indiquer que vous avez d'autres blessures antérieures qui sont réactivées.  Il est sans doute temps de tourner une page et de profiter de votre déséquilibre ponctuel pour approfondir et comprendre.

Ce que nous pouvons retenir sur le manque de considération:
- L'Autre  est toujours évalué comme l'acteur ou le déclencheur d'un déséquilibre. C'est faux ! Responsabilité "50/50".
- Apprendre à avoir une considération de soi en toutes circonstances est une recherche louable pour acquérir une autonomie personnelle (intellectuelle ou affective).
- Le réseau d'amis est important pour avoir un retour satisfaisant et un encouragement en temps et en heure (éviter l'isolement).
- La considération de soi n'est pas de l'orgueil ou de la vanité : elle est inductrice de l'estime de soi.


Rejoindre cette recherche.

mardi 1 avril 2014

Accès jeunes -- A propos de la Valorisation !

affirmer sa personnalité-jeune

La valorisation des jeunes dans les cycles d'apprentissage

Jeunes publics, vous ressentez le besoin d'être plus valorisé-e dans votre parcours scolaire ou pré-professionnel ? C'est un indicateur de bonne santé de votre affirmation ! Poursuivez votre recherche et demandez de l'aide à vos proches !

Vous avez un petit conflit interne " j'aimerais être encouragé-e et en même temps, je ne le fais pas...peur de paraître "bébé" ou immature ? 
Stop aux mauvaises impressions... En réalité, les adultes ne vous le diront jamais, mais eux aussi ont besoin de se sentir valorisés dans ce qu'ils font.
Ce besoin est normal à tous les âges !
Jeunes publics,  vous avez perdu l'habitude de demander de l'aide aux  adultes ? C'est une situation générationnelle !

Les expériences du numérique portent vite dans une démarche d'autonomie... On a l'illusion de tout pouvoir faire seul, sans être conseillé-e !
Vous avez bien lu : c'est une  "illusion". Pour recevoir une valorisation plus nourricière, seul le dialogue avec un adulte de référence est "validante" pour la confiance en soi. 
Car, dans les faits, gardez à l'esprit qu'ils ont l'expérience que vous n'avez pas !  S'ils disent : c'est OK avec ce que tu fais ou ce que tu es, c'est qu'ils l'ont expérimenté.

Besoin d'aide au sujet de l'affirmation ?

 
 Pour accéder directement à tous les billets de cette rubrique en défilement, veuillez cliquer sur le libellé " Accès jeunes",  tout en bas de ce billet, en dessous des images réseaux sociaux. Merci.

©p.morand



lundi 31 mars 2014


Avril---- Le Soi  et  l'Autre. 
Profiter de la dynamique du printemps : la pratique de la valorisation dans les relations. Simple ou pas ?




 


Ce mois-ci : La quête de valorisation personnelle  dans un groupe, n'est pas en soi un problème.
Les livres fleurissent sur l'estime de soi et l'affirmation de soi : cela a le mérite d'indiquer qu'il y a une perte de pratique ou de repères sur ces sujets. Les deux mois qui viennent, nous apporterons quelques précisions et certaines clarifications.

Débutons par l'analyse de quelques facteurs qui pourront aggraver la non réceptivité ou la déformation de la pratique de la valorisation.


La séduction :Il s'agit ici d'une des pratiques "négatives" de la valorisation. Elle apportera un blocage et une peur de se sentir manipulé. Vous avez du mal avec la valorisation des séducteurs ? Bonne nouvelle : vous êtes dans un système sain !

La quête d'approbation : Apporte une dépendance intellectuelle et limite l'authenticité de la valorisation. La dynamique de l'approbation oblige à un échange unilatéral. Je reçois et je ne donne pas. Ce n'est pas ici une situation d'équilibre. Là où la relation devrait être interactive et enrichissante, on voit apparaître de la dépendance.

La manipulation : Que ce soit dans la publicité, dans les discours politiques ou dans vos relations... la pratique de la valorisation, lorsqu'elle a un contenu manipulatoire apporte une sensation de fatigue ou un inconfort diffus. 

Dans toutes ces pratiques "épuisantes" de la valorisation comment naviguer et se repérer ? C'est simple : Ecoutez votre corps. La valorisation sincère donne de la force, l'autre fatigue ou inquiète.



Chers Lecteurs, la recherche continue le mois prochain sur le thème de la valorisation et de l'estime de soi !Deuxième étape : la biochimie de la pensée positive...la visualisation etc.


Lors de moments de découragements, suivez le lien.




©pascale morand


Trucs et astuces de la relaxologue



 

Décalage horaire, rupture avec les biorythmes, les ressources du mental sont là !

Tous les ans, les éternels commentaires sur le décalage horaire et l'opportunité du changement d'horaire reviennent régulièrement...pour être, au final, satisfaits dans quelques semaines de profiter d'une journée plus longue : vie en société, laisser les fins de journées s'estomper plus doucement....

Voici mes recommandations et mon point de vue :

Dans la mesure où vous n'avez pas d'action directe sur ce phénomène et où vous êtes tenu-e de vivre selon des horaires de personnes au travail et à l'école..


1/ Lâcher-prise le plus vite possible avec le refus qui est une tension, un blocage. Pourquoi ? Parce qu'en passant du temps à le ruminer ou à le discuter  " à vide"  lors de la pause-café, vous vous épuisez ENORMEMENT. Les biofeedback de vos pensées négatives ou de vos ruminations vont devenir plus invalidants que le décalage horaire en tant que tel pour votre corps....!! SI SI !

2/ Ma relaxation et mon conseil favori pour gérer les impacts du changement horaire. Mobiliser les ressources créatives du corps et du mental !!!
Tous les soirs de la semaine qui suit la mise à jour de l'heure, entrez lentement en relaxation... et, juste avant de vous endormir,... décidez que votre nuit va vous permettre d'harmoniser 10mn de ce " maudit décalage horaire". Au bout du 6ème jour, 60mn seront mises à jour au niveau de vos rythmes. Vous passerez à autre chose...

 
Si vous avez de graves difficultés avec les modifications de rythmes, pour vous ou vos enfants, pensez à commander un cd de relaxation personnalisée !

*** Création de relaxation. Fichier Mp3
*** Accompagnement Skype en yoga.


©pascale morand
 La philosophie du chat.     












  

Et oui, les relations ne sont pas toujours simples dans les groupes et même entre 2 personnes ! 

Si vous souhaitez apporter de la clarté dans une situation de conflit, vous pouvez vous poser la question suivante :

- "Quelle est ma part de responsabilité dans ce conflit. Je me réfère ici à mes petits travers ou à mes mauvaises habitudes". Prenez le temps d'en faire la liste. 
Répondez ensuite à la question : " Qu'est-ce que je redoute PAR DESSUS TOUT dans ce conflit ".

En admettant vos limites et vos imperfections... vous gagnerez un temps terrible et vous vous sentirez beaucoup moins exposé-e aux réactions de l'autre et, surtout, vous n'attendrez pas le pire.

Si les symptômes persistent ...


 



Trucs et astuces de la relaxologue







La  fatigue printanière est là. Pourquoi ?


Le printemps est là, avec son soleil et une chaleur plus précoces cette année.... Cependant, vous ne vous sentez pas en forme. C'est normal ! Il y a au moins 2 raisons à cela :
1/ La fatigue physique saisonnière s'explique par la "montée de la sève" dans les végétaux. Nous faisons partie prenante de cette nature et nous en ressentons, nous aussi, les effets : cela fatigue. La montée de la sève au printemps favorise l' élimination naturelle des toxines du corps ;" le nettoyage de printemps" est en cours :)
Que faire ? C'est une bonne période pour soulager vos organes en les aidant à se détoxiquer, par  la phytothérapie par exemple.
Une petite précision Mesdames, ne pas confondre un drainage et une cure d'amaigrissement !!! Un drainage a comme projet de soulager les organes, afin que l'énergie vitale s'y active plus pleinement !

2/ La fatigue psychique est aggravée au printemps : alors si vous n'avez pas le moral, malgré le soleil, cela signifie simplement que vos soucis ne pouvaient pas se justifier que par la grisaille de l'hiver. Il est sans doute temps de vous pencher sur votre problème de vie plus consciemment comment ...


Consulter la relaxologue.
©pascale morand
 La philosophie du chat.     












  

Il y a deux raisons majeures pour apporter à vos relations de la valorisation :

- Il est tellement plus facile de critiquer plutôt que de valoriser. En entreprenant cette initiative, qui peut être un parcours du combattant, vous aller obtenir trois satisfactions : celle de sortir du moule des personnes qui passent leur temps à critiquer. Celle de vous enrichir au côté de l'autre. Celle d'avoir activer votre vigilance sur les points lumineux de votre vie !

- En valorisant l'autre, vous vous faites du bien aussi.
Si vous n'y arrivez-pas, vous devriez bien consulter 
Pascale Morand !