Articles les plus consultés

mardi 26 juin 2012

"Je médite, tu médites, il médite.. vous méditerez "


Le principe du calme.- Paul Wilson. J'ai lu.

 

Un livre apaisant pour aborder l'été avec sérénité. Cette description a le mérite, par sa grande simplicité de style et de contenu, de démystifier et de "détoxiquer" l'image surfaite de la  méditation . Il présente aussi l'avantage de  proposer  aux lecteurs, un peu plus  curieux, des exercices de méditation divers et accessibles. Offrant ainsi un éventail qui nous permet de sortir des stéréotypes et d'ouvrir une dimension universelle à cette pratique ancestrale.
L'auteur nous rappelle également que les clés de réussite de la méditation sont l'humilité et la persévérance. A découvrir et ... à méditer pendant vos vacances.


© p.morand

Vivre avec les ressources de la sincérité.
Nous avons pris l’habitude de “consommer” notre confort ou de le rendre dépendant de
 la vie matérielle. Or, dans la vie rien n’est magique et vous avez en vous les forces et les
solutions pour répondre à toutes les difficultés de votre vie.
Seul votre sentiment sincère d’y voir plus clair est fondamental à votre réussite !
Faites le point avec vous-même. Le travail est déjà en cours.
" Es-tu vraiment sincère ?"
 <<mon petit doigt m’a dit >> clic ici
© p.morand

"Mettez en place des priorités et méditez sur la sagesse de Socrate"
Avant de vous sentir isolé-e, suite à une interaction complexe, mettez
en pratique la sagesse dite “des trois passoires” de Socrate. Cet outil
vous offre une opportunité pour observer les relations humaines et
l’efficacité de vos échanges.
Voici cet enseignement brièvement exposé.
Quand vous allez parler à une autre personne, demandez-vous :
1/ Si ce que vous allez dire est vrai ? L’avez-vous vérifié ?
2/ Est-ce que son contenu est constructif pour la personne ?
3/ Est-ce que ce que vous avez besoin de dire est vraiment utile à ce
moment précis pour vous et cette personne ?
En parlant de l’autre, on parle de soi aussi. Cela s’appelle la
projection, alors là où la précipitation et l’esprit critique n’ont jamais fait
leurs preuves, pensez à cultiver votre sérénité avec les ressources de
cette sagesse.
"La sagesse  à la portée de tous !"
<<mon petit doigt m’a dit>> clic ici
© p.morand
“A propos de l'anxiété ”:
La dynamique de l’anxiété est une boucle qui se referme sur elle-même et installe votre esprit dans une prison. Il est important que vous puissiez abandonner cet attachement par une prise de recul très 

simple. Vous pourrez constater que dans votre vie, vous avez été déjà confronté(e) à des situations difficiles dans d’autres domaines et qu’il vous a été possible de gérer beaucoup mieux cette situation que vous 

ne l’espériez. Cherchez bien, c’est forcément le cas ! 

Après ce petit effort de mémorisation, force est de constater que c’est souvent l’anticipation et l’appréhension qui pose problème plus que la situation à surmonter. Commencez donc à prendre ce petit moment de recul et d’introspection !

"Tu cherches encore ?"


<<mon petit doigt m’a dit>> clic ici
© p.morand

De la tension cérébrale au lâcher-prise !
L’attitude mentale que nous construisons autour de nos situations de stress ou d'agitation est
inductrice d'épuisement. Plus la tension est forte et plus l'esprit est maintenu  prisonnier de
pensées automatiques qui sont vécues comme des valeurs sûres et universelles. Ce n'est pas une fatalité. Après avoir localisé ses pensées consciemment, il est possible de les considérer comme des “vieux
disques rayés” qui nous font revivre toujours les mêmes automatismes, parfois par mimétisme aussi.
En voici quelques unes à propos de la santé. Elles sont régulièrement formulées par les personnes qui débutent un  travail de développement personnel. “ j’ai toujours été très stressé(e), je n’aime pas mon corps,
je n’arrive jamais à me détendre”. "Personne n'a réussi à me relaxer"... Au terme d’une recherche
personnelle, fondée sur des prises de conscience et des repérages, d’autres dialogues peuvent s’installer avec le corps et la personnalité, ils sont plus objectifs et surtout plus constructifs.
Il est donc important de garder confiance dans les ressources du dialogue avec un professionnel expert et, même si vous vous sentez souvent sceptique, de garder à l'esprit que, si vous vous ressentez en insécurité, cela indique simplement que la roue doit tourner dans vos principes et les croyances qui n'ont rien d'universels. Lâcher-prise et vous retrouverez le flux naturel de la vie.


"Pensez à renouveler vos disques rayés, tout ira mieux après !"
<<mon petit doigt m’a dit>> clic ici

© p.morand



”Pour être en paix avec soi-même,
 ne jugez pas votre corps et il vous le rendra !”
 Le regard que vous portez sur votre corps est très important. Rappelez-vous que nous vivons dans une société “moderne” qui ne laisse pas la place au manque de performance.Or,vous avez le droit d’être fatigué et moins performant. Beaucoup de personnes redoutent les situations de non-performance ou se réfugient aussi dans la maladie pour pouvoir s’arrêter un peu. Les moments de pause sont nécessaires, y avoir recours régulièrement en mettant son corps sur la voie de la somatisation est plus problématique. Votre corps est un compagnon de route pour la vie, plus vite vous vous mettrez en harmonie et en respect avec lui, plus vite vous aurez l’impression d’avoir vraiment perdu votre temps dans les malaises à répétition.
" Soi zen avec ton corps ! C'es un bon copain !
<<mon petit doigt m’a dit >> clic ici
© p.morand