Articles les plus consultés

dimanche 22 janvier 2012


Réveilles-toi ... dans les difficultés relationnelles !

Votre attitude intérieure est aussi importante dans la résolution des

conflits que la réaction de l’autre. Pour la fortifier, sachez que plus
vous connaissez les rouages de votre personnalité, plus vous êtes
souple et adaptable. Les relations conflictuelles existeront toujours,
mais vous vous ferez beaucoup moins mal. Apprendre à prendre du
recul sur soi permet d’être moins fragile : en effet, en restant focalisé
sur une vision narcissique de votre personne, vous êtes certain d’être
amené à vous refermer régulièrement uniquement sur vos bons
“droits”, donnant ainsi à l’autre la place de naviguer. La confiance en
soi disparaît. Avant de gérer un problème relationnel, pensez-y !

" Toi, il est grand temps que tu découvres sos-confiance.com !"

<<Mon petit doigt m’a dit>> clic
© p.morand


"Etre ou ne pas être ?" ici, ce n'est du tout la question !
Un livre simple d’accès pour les gourmands de contes initiatiques.

FUN-CHANG. 
Utilise ce que tu es. 
Éditions Vivez Soleil.

Un empereur part à la recherche de vérités et découvre la vie
sur les conseils d’un vieux sage. Une fable universelle.
Je conseille régulièrement ce texte, car il parle au plus grand nombre 
(même auprès des plus jeunes, réfractaires à la lecture). 
Dans ce texte, inspiré d’une sagesse universelle, le héros est 
mis à l'épreuve, et se trouve mis face à l’école de la tolérance 
d'un sage qui lui rappelle le respect de certaines vérités.
A chacun de découvrir, dans ce récit, ce qui prendra sens pour lui.
Il  offrira des clés de compréhension pour reprendre confiance en soi. 
Il est très proche de l’esprit des 7 “clés de confiance”  du site.

© p.morand

A propos de la souplesse

La mise en difficulté et la souffrance apportent une fermeture
psychologique et un besoin de contrôle ou de repli (c’est un réflexe de
survie normal). Y rester ou s’y complaire trop longtemps est plus
problématique. “Je reste souple” veut dire ici : je reste disponible à
toute forme de solution et je suis conscient(e) que je me suis peut-être
enfermé(e) dans une forme de rigidité. Ca va passer !! Pour
reprendre confiance en soi, il faut aussi passer par là pour
progresser.

<< Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter ! >>
<< Mon petit doigt m’a dit >> clic
© p.morand

Apprendre à relativiser.

Lorsque vous êtes mis à l’épreuve, affirmez intérieurement plusieurs
fois et à des moments différents de votre journée: “Oui, je perds le
contrôle, mais ce moment me rend service. Finalement, il  me renvoie à mes
limites, et me permet de me détacher du sentiment de performance”.
Poursuivez ainsi :
“ Peu importe que je me sente affaibli en ce moment, c’est en
l’acceptant que je vais repartir, la vie est faite de cycles. Je vis ce
moment consciemment et je reste tolérant(e) avec moi-même. 
Je vais repartir et rebondir. Et si  la gestion de ma confusion passait
par ce point de départ ?".

"Dis-moi, comment fais-tu pour reprendre confiance en toi ?" 
<< Mon petit doigt m’a dit>> clic
© p.morand



Utilisez vos ressources personnelles !

Prenez le temps de réfléchir à votre fonctionnement.
Vous allez probablement réaliser, comme la majorité des personnes
vivant dans une société moderne, que vous avez pris l'habitude de
combler vos manques par des supports extérieurs, souvent matériels.
J’attire votre l’attention sur ce fait : les ressources qui vous
permettent de gérer vos difficultés sont en vous, et non en passant
par la voie de la résolution “extérieure ou périphérique”, vous les avez
simplement momentanément oubliées.
En utilisant vos ressources réelles, vous gagnerez du temps et de l'énergie.  
La volonté, par exemple, est une source de vitalité fiable. En la mobilisant,
vous pouvez éviter de fournir des efforts psychologiques et affectifs inutiles.


Sentiment de sécurité.
<< Mon petit doigt m’a dit >> clic
© p.morand


Pourquoi le lâcher-prise est-il si important ?
Avant tout, ce qui est fondamental dans le principe du lâcher-prise, c’est de le considérer comme un moyen et non un but à atteindre ! 
Sachez que cet état intérieur peut également se manifester à l'issue de différentes mises en action naturelle de votre vie (parler, décider d'une action et la réaliser jusqu'au bout, écouter son corps et sa respiration. Apprendre à apaiser ses émotions, ralentir son activité cérébrale). Autant de pistes qui offrent des ouvertures pour se rendre plus disponible à soi, aux autres, à la vie et à ses évènements.
En étant plus présent et en favorisant la conscience du corps, une porte s'ouvre vers la prise de confiance. Parole de relaxologue !

"Lâche-prise !! T'as rien à perdre et clic en bas ! "
<<Mon petit doigt m’a dit>> clic 
© p.morand